Couronne de blé

Neuf

Jadis à Marseille, la parade des "Belles de Mai" ouvrait le mois. Sur leurs paliers, couronnées de fleurs et les bras chargés de verdure, de jeunes filles habillées de blanc recevaient l'aumône des passants moyennant un baiser.

Les jeunes hommes, eux, accrochaient un rameau d'aubépine ou de basilic à la porte de celle qu'ils courtisaient.

La tradition persiste dans le quartier de Saint-Jean.

Plus de détails

39,80 €

Produits associés

  • Broche cigale

      Broche en forme de cigale, symbole d'immortalité ... et de vacances ! Porte bonheur ou mascotte de la Provence,  cette broche en porcelaine vous rappellera les chaudes soirées d'été ou les siestes sous le figuier ...

    6,00 €
  • Coupelles Mistral & Arlésienne unie Blanc

    Coupelles rondes à l'effigie de Mistral, grand poète local né en 1830, peu après Empereur, et de son arlésienne. Passionné par l'histoire de la Provence, sa vie et ses poèmes auront pour but de préserver et de faire perdurer le provençal pour qu'on ne l'oublie pas.  La Arlésienne fût une de ses histoires tragiques d'amour qu'il raconta à Alphonse Daudet.

    15,00 €

En savoir plus

Composition : végétaux séchés locaux (blé, d’orge, de lavande et de graminées), dentelles anciennes chinées au marché d’Arles.

3 compositions au choix avec plus ou moins de variétés.

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...